top of page
ELMPIC7.png
  • Photo du rédacteurFarid Ismail

1 Jour, 1 Festival - Ouaga Côté Court (Partie 1/2)

Dans cette nouvelle rubrique "1 Jour, 1 Festival" nous parlerons des Festivals auxquels le court-métrage "ENTRE LES MOTS" a été sélectionné et qui m'ont marqué. Les Festivals auxquels j'ai pu me rendre bien sûr, parce que malheureusement je ne peux pas être présent à tous les festivals.


Festival Ouaga Côté Court à Ouagadougou au Burkina Faso.


Je me rends en Afrique de l'Ouest pour la première fois afin de représenter "ENTRE LES MOTS" qui a été séléctionné au Festival Ouaga Côté Court (1ère édition).




Je garde un souvenir très fort de Ouagadougou puisqu'il s'agit de ma première fois en Afrique de l'Ouest. Premier contact, première approche, donc c'est tout nouveau pour moi.

C'est aussi la première fois où je vois mon film "Entre Les Mots" sur un aussi grand écran dans un grand cinéma comme le Canal Olympia et que je partage avec le public. Donc c'était un moment très important et émouvant pour moi.


J'ai pu réalisé une vidéo où vous pouvez suivre mon voyage à Ouagadougou dans cette première partie (oui parce que la vidéo dure 20 minutes et donc j'ai préféré la diviser en deux). Ce post de Blog est aussi un Vlog d'une certaine façon.


Si j'ai tourné cette vidéo c'est aussi pour garder un souvenir immortel et impérissable de ma venue de cette aventure, car je sais que c'est un événement unique et que en tant que réalisateur, je ne pouvais pas venir ni repartir dans un pays comme ça sans rien filmer.

Puis je me suis dit si je ne gagne pas de prix, au pire c'est pas grave, je repars avec un bon souvenir filmé avec plein d'images dans ma tête.


Burkina Faso était en zone rouge à ce moment là à cause d'un coup d'état, et il était conseillé de ne pas s'y rendre tout de suite, mais j'ai suivi mon instinct et je m'y suis rendu car je voulais vraiment connaître ce pays. Cette opportunité ne peut se présenter qu'une seule fois. Finalement tout s'est très bien passé et j'ai passé un super moment là bas. J'espère que cette première partie de la vidéo vous plaira. N'hésitez pas à la commenter !

 

Pour Conclure,


Ce qu'il y a à retenir dans cette première partie de cette vidéo, c'est que les habitants du Burkina Faso aiment beaucoup la moto ! haha non je rigole, c'est avant tout le contact humain et chaleureux de burkinabés. Le fait qu'ils s'investissent beaucoup dans la culture que ce soit dans la danse, la musique, ou le cinéma. Ils aiment beaucoup l'art et ont vraiment ça dans le sang, et ils le font avec professionnalisme et conscencieusement.

Enfin la rencontre avec un spectateur à la fin de la séance de mon film qui l'a tellement adoré qu'il a décidé de le revoir une seconde fois m'a beaucoup touché aussi. (Durant le festival, le film était diffusé deux fois) Enfin, c'était la première fois pour moi aussi que j'avais le retour des spectateurs africains.


Dans le prochain post, nous vivrons la cérémonie du Festival Ouaga Côté Court dans la seconde partie de la vidéo.


63 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page